L’actualité du WC : une revue de presse inattendue

Plutôt que de vous parler de nos services de débouchage (que nous vous invitons quand même à tester :), nous avons choisi cette semaine de traiter les WC sous l’angle de l’information… et il y a des choses à dire!
La presse ne s’en prive pas, à croire que c’est un sujet qui captive une certaine audience.

 

1/ Les habitants des villes apprécient les toilettes publiques… surtout les commerçants d’ailleurs, cela évite les « je peux utiliser vos WC ? » sans arrêt. Ainsi, tout le monde voit d’un bon œil que le WC public d’Orléans soit enfin réparé ; à lire sur http://www.larep.fr/

 

2/ Les toilettes ne sont plus des « cabanes au fond du jardin » !

Un article de CapCampus nous rappelle que les WC du futur seront un concentré de technologie, pour l’instant au Japon mais bientôt partout dans le monde.

« Chauffage du siège, pulvérisation d’eau chaude pour le rinçage ou encore de l’air chaud pour le séchage » – ça vous semble déjà vu ?

Eh bien une application pour smartphone, « My Satis », permet de communiquer avec le WC et d’assurer le suivi de votre état de santé d’après ce que vous y faites.

On parle beaucoup en France du cancer colorectal et de son dépistage. Et s’il était possible, à terme, de faire toutes les analyses de selles et d’urine depuis chez soi et de les transmettre directement à son médecin/laboratoire d’analyses ?

 

3/ Tendance shopping WC du jour : le distributeur de papier toilette façon Polaroid :

Distributeur papier toilette façon Polaroid

Distributeur papier toilette façon Polaroid

 

4/ Dans un article réservé à ses abonnés (peut-être en faites-vous partie ?), Libération nous apprend qu’un élève sur trois refuse d’aller aux toilettes dans son établissement scolaire (et c’était peut-être aussi votre cas !).

La solution ? La lunette de WC jetables WC Pocket. En vente partout, avec un design sympa.

WC pocket

WC pocket

 

5/ Pour terminer, pas forcément sur une note de gaité, on ne rigole pas en prison avec le produit WC !

La Voix du Nord nous apprend qu’un détenu a écopé d’un mois de prison supplémentaire (recel) pour avoir été trouvé en possession de produit WC, de levure, d’après-rasage et de tabac…

C’est toute la question de l’intérêt de la prison qui se pose dans ce cas. Si l’on part du constat qu’un détenu coute autour de 2000€/mois au contribuable, peut-être qu’une peine alternative était préférable :/.

Certes, les détenus doivent respecter l’autorité et le règlement ; mais les trafiquants de produits WC présentent-ils une menace sérieuse pour la société ? Chacun aura son opinion ;).

468 ad